02 juin 2021: « Voulez-vous voir un tour de magie ? », lui demanda le professeur de management ?

Ken Blanchard one minute manager

 « Voulez-vous voir un tour de magie ? », lui demanda le professeur de management ?

 

 

La fin du management ?

 

En 2007, Garry Hamel nous disait déjà son livre The Futur of management, dont le titre avait, assez paradoxalement, été traduit en français La fin du management, que « tout ce qui change radicalement la façon dont le travail est réalisé mérite l’appellation d’innovation managériale ».   

Frédéric Fréry, professeur de stratégie, écrivait dans l’introduction : « La thèse de Gary Hamel est que le management tel que nous le connaissons, dont les principes ont été élaborés au tout début du XXe siècle, ne correspond plus aux conditions concurrentielles actuelles. Les nouvelles règles du jeu économique, l’évolution des comportements des consommateurs et des salariés ou les outils technologiques qui sont désormais à notre disposition peuvent laisser envisager des innovations radicales dans notre manière de gérer les entreprises, jusqu’à déboucher sur un véritable management 2.0 ».

Et si la crise de la Covid-19 avait tout simplement donné le dernier coup de pouce nécessaire à cette révolution ?

Par exemple, plus personne ne s’offusque (ou ne s’offusquera) que l’entretien avec votre consultant se fasse par vidéo-conférence, et que vous, comme lui, soyez bien installé dans votre fauteuil à la maison. 

 

 

Vers un leadership démocratique ?

Dans son livre Self leadership and the one minute manager, increasing effectiveness through situational self leadership (2005), https://www.amazon.fr/Self-Leadership-One-Minute-Manager/dp/B01K3NC48E?asin=0007208103&revisionId=&format=4&depth=1

Ken Blanchard nous prédit le déclin inéluctable du leadership hiérarchique au profit d’un leadership démocratique. Compétence et engagement (« commitment ») sont les deux moteurs de cette révolution.

Pour illustrer son propos, Ken Blanchard, en bon « storyteller », nous dit : « Je vais utiliser un tour de magie comme métaphore ». Comme il nous le rappelle, le magicien débutant a bien souvent un haut niveau d’engagement, mais il doit encore tout apprendre. Et que dire du vieux briscard qui, depuis plus de cinquante ans, fait les mêmes tours avec les mêmes blagues qui ne font plus rire personne, sauf lui. A chaque situation, sa sorte de leadership.

 

Vers un leadership digital ?

Alors que dire de la digitalisation rapide de l’économie ? Aujourd’hui, de nombreux jeunes arrivent sur le marché de l’emploi avec un bagage technologique que leur patron-manager ne maîtrise pas. Non seulement, ils sont motivés, mais en plus ils ont la compétence. Quel rôle alors pour son N+1 ? La question mérite d’être posée, surtout pour les adeptes du leadership de situation

Peut-être trouverais-je la réponse dans le livre de Ken Blanchard, The New One Minute Manager qui repose déjà depuis quelque temps sur ma pile de livres « à lire » ; objet d’un prochain blog.

 

A bon entendeur salut !

A mercredi prochain.         

 

#management #leadership #travail #manager

Victor de Bock

 

Partagez sur:

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.